Qu’est-ce qu’un neurologue ?

Un neurologue est un médecin dont le domaine est le diagnostic, le traitement et la prise en charge des maladies qui affectent le système nerveux, y compris le cerveau et la colonne vertébrale. La neurologie est la branche de la médecine qui s’occupe de l’étude et du traitement des troubles du système nerveux. Le système nerveux est un système complexe et sophistiqué qui régule et coordonne les activités du corps. Elle compte deux grandes divisions : le système nerveux central qui comprend le cerveau et la moelle épinière ainsi que le système nerveux périphérique qui contient tous les autres éléments neuronaux, tels que les yeux, les oreilles, la peau et autres récepteurs sensoriels.

Les maladies que traite le neurologue

Les types d’affections traitées par les neurologues comprennent la sclérose latérale amyotrophique, la maladie d’Alzheimer et d’autres démences comme les démences à corps de Lewy, les infarctus, les lésions cérébrales et médullaires, l’épilepsie et autres troubles comme les convulsions, la sclérose en plaques et les troubles moteurs. En plus de traiter les accidents vasculaires cérébraux et d’aider les patients à se rétablir, les neurologues peuvent aussi traiter le cancer du cerveau ou d’autres tumeurs du cerveau ou de la moelle épinière, les AVC, les tremblements et tous les types de maux de tête, notamment les migraines et les céphalées de tension.

Les procédures neurologiques les plus courantes

Lors de votre premier rendez-vous avec un neurologue, il vous fera probablement passer un examen physique et un examen neurologique. Un examen neurologique permettra de tester la force musculaire. Étant donné que différents troubles peuvent présenter des symptômes similaires, votre neurologue pourrait avoir besoin de plus de tests pour poser un diagnostic. Les neurologues peuvent recommander une variété de procédures pour aider à diagnostiquer ou à traiter une maladie. Ces procédures peuvent comprendre :

  • La ponction lombaire : votre neurologue peut utiliser une ponction lombaire pour tester votre liquide céphalorachidien. Il peut recommander une intervention s’il croit que vos symptômes sont causés par un problème dans votre système nerveux qui peut être détecté dans votre liquide céphalorachidien. La procédure consiste à insérer une aiguille dans la colonne vertébrale après l’avoir engourdie et à prélever un échantillon de liquide céphalorachidien ;
  • Le test de Tensilon : cette procédure peut aider votre neurologue à diagnostiquer la myasthénie grave. Dans ce test, votre médecin vous injecte un médicament appelé Tensilon. Ensuite, il observera comment cela affecte vos mouvements musculaires ;
  • L’électromyographie (EMG) : un EMG mesure l’activité électrique entre le cerveau ou la moelle épinière et un nerf périphérique. Ce nerf se trouve dans vos bras et vos jambes et est responsable du contrôle musculaire pendant les périodes de mouvement et de repos. Les EMG peuvent aider votre neurologue à diagnostiquer les maladies de la moelle épinière ainsi que les dysfonctionnements musculaires ou nerveux généraux. Au cours de ce test, votre neurologue insère de petites électrodes dans vos muscles pour vous aider à mesurer l’activité pendant les périodes de mouvement et de repos. Une telle activité est enregistrée par une machine attachée aux électrodes avec une série de fils, ce qui peut être quelque peu inconfortable.