L’hypertension artérielle : une pathologie cardiovasculaire que l’on peut prévenir

L’hypertension artérielle

Dans les pays de l’OCDE, environ un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle, à des degrés différents. Cette pathologie ne présente généralement pas de signes avant-coureurs, ce qui complique son diagnostic. Cette difficulté explique en partie la prévalence relativement élevée des maladies cardiaques qui sont potentielle mortelles (crise cardiaque et accident vasculaire cérébral, notamment). Et comme les causes de l’hypertension artérielle sont généralement peu ou pas connues, tout se joue dans la prévention.

Qu’est-ce que la tension artérielle ?

La tension artérielle, également désignée sous l’appellation de pression artérielle, désigne la force qu’exerce le sang contre les parois des artères. Elle est mesurée par les professionnels de la santé à travers deux variables : la pression systolique, plus élevée (autour de 12) et la pression diastoliques, plus faible (autour de 8). La première correspond au battement du cœur qui pompe le sang, la seconde mesurant la tension artérielle entre les battements, lorsque le cœur est au repos. Nous ne attarderont pas sur la question « Qu’est-ce que l’hypertension artérielle » dans cet article, mais plutôt sur les bons réflexes à adopter pour prévenir cette pathologie qui peut engager le pronostic vital du malade.

Comment savoir si vous êtes atteint d’hypertension artérielle ?

C’est toute la difficulté de la chose. L’hypertension artérielle est une pathologie généralement silencieuse qui ne présente aucun symptôme particulier. En revanche, elle augmente le risque de subir une attaque cardiaque. La meilleure façon de détecter un début d’hypertension artérielle est de mesurer vos constantes vitales sur une base régulière auprès de votre médecin, de votre pharmacien ou des bornes que l’on retrouve parfois dans les grandes surfaces, si vous n’avez pas d’autres possibilités. La pression artérielle normale présente les valeurs suivantes :

  • Pression systolique inférieure à 120 ;
  • Pression diastolique inférieure à 80.

Vous êtes en « pré-hypertension » lorsque votre pression systolique varie est comprise entre 120 et 139 ou lorsque votre pression diastolique est comprise entre 80 et 89 (ou les deux). Vous êtes en hypertension artérielle de stade 1 lorsque la pression systolique est comprise entre 140 et 159 ou lorsque la pression diastolique est comprise entre 140 et 159. Enfin, vous êtes en hypertension artérielle de stade 2 lorsque la pression systolique dépasse 160 ou lorsque la pression diastolique dépasse 100. Ces variables ne sont valables que pour les adultes. Enfin, si vous souffrez de diabète ou d’insuffisance rénale chronique, vous devez maintenir votre tension artérielle en dessous de 130 (systolique) et 80 (diastolique).

Comment prévenir l’hypertension artérielle ?

Il s’agit simplement d’observer un certain nombre de règles de bon sens pour améliorer votre qualité de vie en délaissant les habitudes qui impactent votre santé de façon négative. Le fait de manger sainement et de manière équilibrée semble aider à prévenir l’hypertension artérielle. Limitez la quantité de sodium ingérée et augmentez la quantité de potassium. Mangez des aliments faibles en gras, accordez une attention particulière aux fruits, aux légumes et aux grains entiers.

L’exercice physique, à intensité modérée mais à fréquence régulière, vous aide à maintenir votre poids santé tout en abaissant votre tension artérielle. La marche rapide, le footing et ou encore les exercices de fitness, ne serait-ce que deux heures er demie par semaine, feront l’affaire. Rappelons que l’embonpoint et l’obésité augmentent le risque de développer une hypertension artérielle. La consommation excessive d’alcool est facteur qui peut déclencher une hypertension artérielle, sans compter le surplus de calories qui en découle (notamment pour ceux qui consomment de la bière). Le tabagisme vous augmente l’exposition au risque de crise cardiaque et d’AVC. Enfin, le stress est un facteur de risque important. Apprendre à mieux le maîtriser, c’est améliorer sa santé émotionnelle et physique et maîtriser sa tension artérielle. La musique, la méditation et le sommeil seront vos alliés pour atteindre cet objectif.

Si vous souffrez déjà d’hypertension artérielle, il est important d’éviter qu’elle ne s’aggrave ou ne cause des complications plus graves. En plus du traitement que vous prescrira votre médecin, le cas échéant, vous devrez respecter les conseils de vie énoncés plus haut.