Cigarette électronique : faut-il opter pour un e-liquide sans nicotine ?

Le vapotage était au départ un moyen pour les fumeurs de passer à une alternative plus saine que le tabac sans pour autant expérimenter les effets violents du sevrage. Les fabricants d’e-liquides proposent des liquides avec différents dosages de nicotine pour aider les fumeurs à réussir la transition vers le vapotage. Le taux de nicotine peut varier entre 50 mg (5% de nicotine) et 0 mg (0% de nicotine). Les nombreux avantages du vapotage sans nicotine suffisent à braquer les projecteurs sur l’e-liquide Zéro Nicotine.

1. Pour arrêter la dépendance à la nicotine

On opte pour le vapotage pour arrêter de fumer en douceur, histoire de se protéger contre les effets dévastateurs du sevrage tabagique qui peuvent aller jusqu’à la démence. La science a montré, voilà plusieurs années, que le vapotage est 95% moins nocif pour la santé que la cigarette classique sans compter qu’il donne aux utilisateurs la possibilité de diminuer progressivement leurs doses de nicotine pour finalement arrêter complètement toute consommation sans utiliser de patchs ou de gomme inefficaces et souvent hors de prix. Ainsi, certains anciens fumeurs utilisent le liquide sans nicotine pour se protéger de la dépendance, tout en satisfaisant leur envie de fumer.

Par ailleurs, alors que la majorité des vapoteurs continuent d’utiliser un e-liquide avec de la nicotine, de nombreux magasins constatent un changement dans le comportement d’achat des utilisateurs, ces derniers se dirigeant de plus en plus vers des liquides faiblement nicotinés. Les consommateurs achètent désormais moins de liquides concentrés en faveur de concentrations plus faibles.

Enfin, pour ceux qui souhaitent doser eux-mêmes leurs e-liquides afin d’arrêter progressivement la consommation de nicotine, la solution est le calculateur e-liquide de Vapoclope. Le calculateur DIY de vapoclope.fr vous permet de fabriquer vos bases nicotinées en toute autonomie et au dosage qui vous convient. L’avantage est de pouvoir réduire le taux de nicotine de vos liquides à votre rythme et selon vos besoins.

#2 Pour un vapotage socialisant

Le liquide sans nicotine redonne à la cigarette son aspect social, surtout en soirée. La population avec le pourcentage le plus élevé d’utilisateurs de liquide sans nicotine est celle 18 – 25 ans. Tandis que certains craignent que le vapotage soit une passerelle vers la cigarette pour les jeunes, les tendances montrent en fait que ces derniers vapotent davantage pour des raisons sociales plutôt que la recherche d’un niveau élevé de nicotine. Environ 75% d’entre eux choisissent d’utiliser un liquide sans nicotine. Rappelons que le vapotage est illégal chez les moins de 18 ans dans la majorité des pays.

#3 Pour savourer les arômes sans mauvaise conscience

Un petit pourcentage de vapoteurs souhaite simplement apprécier la variété de saveurs contenues dans l’e-liquide. Certains arômes peuvent également satisfaire les envies sucrées, telles que l’arôme cheesecake ou les roulés à la cannelle sans que l’utilisateur ne consomme toutes les calories que peuvent contenir ces aliments sous leur forme classique. Cela peut être utile pour ceux qui essaient de réduire leur consommation de sucre ou de suivre un régime… tout en arrêtant la cigarette !

#4 La question du tabagisme passif

En optant pour le vapotage, la question du tabagisme passif ne se pose plus. Vous n’êtes plus perçu comme un danger par vos amis, vos proches et vos enfants. Le tabagisme passif cause chaque année des morts qui n’ont rien demandé. Vos voisins de table et vos collègues non-fumeurs ne risqueront plus rien, et vous pourrez arrêter les méfaits que la cigarette classique cause à votre dentition, à votre haleine et à l’odeur de vos vêtements Les mauvais effluves habituels qui empestent les maisons des fumeurs (rideaux, tapis, meubles, draps) deviennent de l’histoire ancienne. Les carrelages, les vitres, les cadres et le mobilier ne sont plus jaunis par les émanations du tabac… et les cendriers (ainsi que la corvée qui consiste à les vider) disparaissent de la circulation ! Dernier point positif : les rhumes à rallonge vous épargnent en automne et en hiver, et vos poumons respirent, enfin !